TOUT IRA BIEN

by BULLITT

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €5 EUR  or more

     

1.
2.
3.
03:35
4.
5.
6.
05:01

about

6 titres "Tout ira bien"

credits

released February 12, 2012

Jérôme Planchenault (Jej): Chant, guitares, basse, claviers
Christian Vittoz: Batterie
Ludo Zefish: Basse, claviers, Samples
Xavier Mayor, Sebastien Bouchant: Guitares

tags

license

all rights reserved

about

BULLITT Grenoble, France

Des mélodies profondes sur des nappes de guitares....Du rock avec un peu d'electro et des textes en français.

contact / help

Contact BULLITT

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Track Name: Des regards qui sonnent
Quand je tourne la tête, elle l’a tourne aussi
Nos yeux se font la fête, et moi je ramolli
Que j’aime ce beau visage qui dévore tous mes repères
Plus personne ici n’est sage, il y a de la magie dans l’air

Ce sont des regards qui ne trahissent personne
On plait ça nous rassure, mais rien rien ne chiffonne
Dans une autre vie, on aurait pu s’attarder
Mais nos cœurs sont déjà pris, ce serait dommage de tout gâcher

Bonjour je me présente, on m’appelle l’adultère
Ne croyez pas que je plaisante, je viens directement de l’enfer
Vous allez vite comprendre pourquoi les gens m’évitent
Car il y a de quoi se pendre dans ma bulle interdite

Ce sont des regards qui ne trahissent personne
On plait ça nous rassure, mais rien rien ne chiffonne
Dans une autre vie, on aurait pu s’attarder
Mais nos cœurs sont déjà pris, ce serait dommage de tout gâcher

Ce sont des regards qui ne surprennent personne
Il suffit de regarder tout autour, il y a des cœurs qui sonnent
On aurait pu s’aimer ou tout du moins s’attarder
Mas c’n’est pas l’amour mais juste l’envie qui nous incitent à se retourner

Ce sont des regards qui ne trahissent personne
On plait ça nous rassure, mais rien rien ne chiffonne
Dans une 2ème vie, on aurait pu s’entrelacer
Mais nos cœurs sont déjà pris, ce serait trop con de tout gâcher
Track Name: La seule défonce
Alors que j'approche de la mort, on m'a jeté un sort et c'est tout qui fout le camp
Alors que je tends vers le ciel, les sens unies vers celle, celle qui aspire mon sang
Je sais que si je bois je fume, que ma vie se consume, les regrets certainement
Et que si je n'vois pas bien claire, tout seul je fais la paire, je suis le noir, le blanc

J'admire tous les bébés bien nés, qui avant de marcher, savent déjà ce qu'ils veulent
J'envie les enfants déjà grands, qui planifient le temps, leur vie et leur deuil
Je sais qu'il ne faut pas chercher le bonheur dans le près, il est déjà en nous
Je sais mais je n'suis pas d'accord, pour vivre déjà mort, je veux me battre et vous?

A force de se prendre la tête, apprendre et renaître, on finit par bien vieillir
A force de chercher la réponse, dans l'amour, la défonce, on finit par se dire
Que les gens sont tous identiques, personne n'est héroïque, même pas nos chers parents
Et que ça n'sert vraiment à rien, de jouer aux parisiens, mieux vaut vivre tranquillement

L'amour est la seule réponse pour se sentir bien
L'amour est la seule défonce qu'on peut user sans fin
Quand on aime on ne pense à rien d'autre, on a besoin de rien
Quand on s'aime, même si la terre saute, on est bien bien bien
Track Name: Le pire
Là, on était là, enfoncés, agglutinés, à ne rien faire
On se disait que tout irait bien
On s'inventait de fausses excuses et l'on parlait au lieu d'agir
On en est mort, on se disait que tout irait bien

Mais l'Homme,
Il paraît que certains d'entre nous étaient différents
Mais on était pour la plupart inconscients
On est resté le cul collé à ne rien faire
On se disait que tout irait bien
Qu'on aurait le temps de réagir
Si réellement la terre se mettait à cuire
Et bien on s'est bien planté!

Et si, finalement, il avait eu un vent qui souffle, une révolte
On se s'rait tous donné le mot pour que demain existe encore, demain...
Il suffirait d'une révolte
On se disait que tout irait bien
Qu'on aurait le temps de réagir
Si réellement la terre se mettait à cuire
On trouverait bien une ruse pour la refroidir

On en est mort
Track Name: Les moments magiques
J’me suis mis à parler tout seul
Chez moi ou dans ma voiture
Touché dans le mille, je m’effeuille
Je disparais dans la nature

J’ai longtemps cru que le ciel et la mer
Finiraient par se rejoindre
Mais t’as le mal de mer et les pieds sur terre
Tu m’as bien pris pour une dinde !

REFR : J’AI VECU LE PIRE X3 Mais grâce à ça (toi) je ressors encore plus fort

On m’a prescrit toutes sortes de pilules
Qui m’font beaucoup d’effets
Mais pas autant que ton corps qui ondule
Le long de mon poignet !

Aïe Aïe Aïe Tu n’m’as laissé qu’des larmes et des armes
Aïe Aïe Aïe Et tu voudrais que je t’épargne !

REFR

J’ai longtemps encaissé, sans ouvrir la bouche
Et toi tu en remettais des couches et des couches

J’ai longtemps avalé, des couleuvres
En attendant les grandes manœuvres

Bientôt j’irais poser une bombe
Devant ta baraque
A moins que j’aille creuser une tombe
Des fois que je t’attrape

Bang bang bang ça fera une bruit comme ça
Bringues, bringues, bringues fêtes ton départ vers l’au delà
Track Name: Tout irait bien
Là, on était là, enfoncés, agglutinés, à ne rien faire
On se disait que tout irait bien
On s'inventait de fausses excuses et l'on parlait au lieu d'agir
On en est mort, on se disait que tout irait bien

Mais l'Homme,
Il paraît que certains d'entre nous étaient différents
Mais on était pour la plupart inconscients
On est resté le cul collé à ne rien faire
On se disait que tout irait bien
Qu'on aurait le temps de réagir
Si réellement la terre se mettait à cuire
Et bien on s'est bien planté!

Et si, finalement, il avait eu un vent qui souffle, une révolte
On se s'rait tous donné le mot pour que demain existe encore, demain...
Il suffirait d'une révolte
On se disait que tout irait bien
Qu'on aurait le temps de réagir
Si réellement la terre se mettait à cuire
On trouverait bien une ruse pour la refroidir

On en est mort
Track Name: Indiana
J’ai libéré bien des pays, sauvé par millions bien des vies
Mais quand je rentre chez moi, personne n’a remarqué que j’étais parti

J’ai combattu des bêtes féroces, supporté des souffrances atroces
Et pourtant quand je rentre chez moi, il n’y a que toi pour panser mes bosses

J’ai rebouché la couche d’ozone, sauvé le monde du silicone
Mais ici tout le monde s’en fout car Johnny vient de se teindre en roux

REFR :
Oh mon amour, je n’y comprends plus rien
Oh oh secours, soit gentille donne moi la main
Oh mon amour, je n’y comprends plus rien
Oh oh secours Indiana ne va pas bien

J’ai voyagé d’étoiles en étoiles, inventé le longitudinal
Mais ici on s’en balance car le PSG est au plus mal

J’ai rebâti l’Atlantide, éliminé les monstres les plus perfides
Et pourtant je n’suis qu’un moins que rien comparé à Patrick Sébastien

REFR

Et si j’échangeais mon lasso, contre une télé et de belles pantoufles

Atteindrais-je enfin la reconnaissance de mon voisin et de la France

Oooooooooooh